Pôle médical

Les missions de la santé au travail sont larges : Assurer les examens, Participer au CE et CHSCT, Rédiger un rapport global …

A propos du service Medical

Conseiller l’entreprise, la direction, l’encadrement, les salariés et leurs représentants, pour :

l’adaptation des postes de travail aux possibilités individuelles et collectives des salariés,l’hygiène des lieux de travail et la lutte contre les nuisances,l’amélioration des conditions de travail,l’éducation sanitaire en rapport avec l’activité professionnelle et dans le cadre de l’entreprise,la formation des Sauveteurs Secouristes du Travail et les formations à la sécurité,l’évaluation des risques professionnels, notamment pour la rédaction du document unique (Article R4121-1).

Assurer les examens médicaux du personnel dans le strict respect du secret médical afin de :

déterminer l’aptitude de chaque salarié à son poste de travail,
surveiller l’état de santé des salariés et leur adaptation au poste qu’ils occupent,
dépister les maladies professionnelles éventuelles et toute atteinte pathologique dangereuse pour les autres salariés.

Rédiger, chaque année, un rapport global d’activité dont un exemplaire est adressé soit à l’inspecteur du travail soit au Directeur Régional du Travail et de l’Emploi ainsi qu’au Médecin Inspecteur Régional du Travail et de la Main d’œuvre (Article D4624-42). Des modalités particulières existent pour les entreprises de plus de 300 salariés, pour lesquelles le médecin doit établir un rapport spécial, transmis exclusivement au Comité d’Entreprise et au CHSCT (Article D4624-45).

Etablir et tenir à jour, pour chaque entreprise ou établissement, et quel qu’en soit l’effectif, dans l’année qui suit l’adhésion au Service de Santé au Travail, une fiche d’entreprise (Article D4624-37) sur laquelle sont consignés notamment les risques professionnels et les effectifs de salariés exposés à ces risques.

Examiner et donner son avis sur les plans particuliers de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) établis par l’entreprise pour les chantiers qui sont éventuellement assujettis à cette obligation.

Donner son avis sur les plans de retrait amiante (friable et non friable) qui doivent lui être soumis obligatoirement (Décret du 7 février 1996).

Elaborer un plan annuel d’activité en milieu de travail portant sur les risques, les postes et les conditions de travail (Article D4624-33) …

Vous souhaitez adhérer au SIST BTP du 77